Ici, on… part 2

Ici, les filles se baignent dans la mer en jeans
Ici, les enfants jouent au foot au milieu du carrefour
Ici, on joue au foot sur la piste d’atterrissage et on regarde passer les avions sur le bord de la piste sous un parapluie pour se protéger du soleil (Phu Quoc)
Ici, lorsqu’il n’y a pas assez de place sur le trottoir pour les tables des cafés, on les installe sur la route
Ici, lorsque la police arrive, on rentre toutes les tables et chaises à l’intérieur en moins de 10 secondes afin d’éviter une amende ou une confiscation pure et simple
Ici, on rame avec les pieds
Ici, un autocollant stipule qu’il ne faut pas s’accroupir sur les toilettes (position viêt) mais s’asseoir
Ici, un autocollant indique que le stockage de durian est interdit dans les frigos des hôtels pour cause d’effluves nauséabondes
Ici, il y a des fleurs en plastique dans les chambres d’hôtels
Ici, la télé est en vitrine
Ici, on garde le polystirène autour de la télé pour monter qu’on l’a acheté neuve
Ici, quand on achète des disques, on rentre sa moto dans le magasin
Ici, les fourmis mesurent 2 cm et les bananes 4.
Ici, il y a des motos-taxis (xe ôm)
Ici, à la télé vietnamienne, tous les dialogues masculins et féminins sont doublés en vietnamien par une même voix, féminine généralement
Ici, les capes de pluie moisissent
Ici, on trouves des « lézards » de 25 cm au dessus de notre lit
Ici, on dort dehors sous une moustiquaire, face à la mer, à côté des bananiers et parmi la faune locale
Ici, les additions dans les « restos » sont faîtes au pif
Ici, tous les prix se négocient : au marché, les cyclos, les xe-ôm, les locations de motos, les chambres, les additions, les clopes, les bouteilles d’eau, les billets de bus, le gonflage des pneus… L’essence et les billets de train, eux ne sont pas négociables
Ici, à Phu Quôc, on dîne à 18h30, on se couche à 21h et on se lève à 6h
Ici, pour ménager la touche « rewind » des magnétoscopes, on utilise un « rembobineur » manuel de cassettes vidéos (1999)
Ici, on mange des oreilles de cochons en lamelles, du vermicelle d’anguilles, des pattes de poulets ou de canards, du porc cru fermenté dans des feuilles de bananiers, des œufs couvés, du potage au sang (tiêt canh)…
Ici, on mange à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, et qu’est-ce que c’est agréable un Hu Tiêu à 2 h du matin !
Ici, au feu rouge, il y a une personne qui agite un drapeau « arrêt » pour faire comprendre aux motos ce qu’un feu rouge signifie (Saigon, 2001)
Ici, il y a des comptes à rebours au dessus des feux rouges
Ici, pour vous servir un verre de bière, on met un tuyau dans une grosse barrique et on siphonne
Ici, on boit des jus de caramboles, de fruits du dragon, de rambutans, de fruits du jacquier, de durian…
Ici, pour faire 100 km en train il faut 3 heures (Hanoi Haiphong 2001)
Ici pour faire 100 km en bus il faut 5 heures (Hanoi Haiphong 1997)
Ici, on rentre sa moto dans sa chambre d’hôtels, mais on ne la met pas encore dans son lit.

La catégorie « Ici, on… » a l’air d’avoir du succès et a fait des petits.

Vous pouvez aller voir aussi:

Publicités

Étiquettes : , ,

20 Réponses to “Ici, on… part 2”

  1. Elena Says:

    Ici tout le monde rote à table, les femmes sont specialement douées
    Ici les hommes crachent à tout bout de champ en se raclant franchement la gorge, ce qui explique peut etre en partie que la tuberculose soit encore bien présente
    Ici on boit les meilleurs shakes aux fruits glacé au lait condensé
    Ici on mange beaucoup mais on maigrit
    Ici on copie des clés à la perfection avec une grosse lime et un support en bois
    Ici on se réveille a 4h du mat avec un coq qui chante super mal
    Ici, votre priorité sur la route est proportionnelle à la puissance de votre klaxon
    Ici il faut vendre sa maison et ses terres pour se faire opérer
    Ici les calculs biliaires sont dus à des vers intestinaux
    Ici les cancers arrivent pour la plupart en phase terminale
    Ici il n’y a pas d’appendicites: que des péritonites

    Et tant d’autres…
    On est la jusqu’a demain… lol
    :)
    Super ton blog
    bisous

    Elena

  2. cath Says:

    ici quand il pleut les gens sortent pour se doucher sous les goutieres. (HCM city)

  3. mattvn Says:

    Cath, bienvenue et merci pour ton commentaire, très juste. Vu aussi à Hà Nôi, mais ça depend de la saison… une douche au mois de janvier, c’est la crève asssurée.
    Si tu as d’autres « images » en tête, n’hésites pas cette catégorie est faite pour ça :)

  4. lol Says:

    ici je n’ai pas vu de chat ni de chien errants car on les bouffes

  5. lol Says:

    ici on rentre sa voiture dans le salon

  6. lol Says:

    ici il y a un prix pour les viets ,pour les viets kieu et pour les europeens

  7. lol Says:

    ici on se fait courser a la machette si il y a embrouille

  8. lol Says:

    ici ne va pas dans les rues malfamées tu seras porté disparu et chuck norris ne pourra rien pou toi

  9. lol Says:

    ici tout se loue meme de faux parents pour ton mariage

  10. J-P Says:

    -ici, quand les clignotants de direction ne suffisent pas, on passe le bras par la fenêtre (même en bus et en camion)

    -ici, les bus roulent la porte ouverte (c’est plus pratique pour les clignotants, voir ci-dessus)

  11. J-P Says:

    ici, les bananes ont un noyau (pas toutes, c’est une variété de bananes spécifique)

  12. kca Says:

    Je suis d’accord de rigoler un bon coup mais tout de meme il ne faut pas pousser le viet dans le caniveau:

    les femmes sont specialement douées: Ah bon? Avec le nombre de femme que j ai frequenter et que je frequente, j ai bizarrement pas eu cette chance. Elles petent pas aussi?

    les hommes crachent à tout bout de champ en se raclant franchement la gorge, ce qui explique peut etre en partie que la tuberculose soit encore bien présente: Ah bin j apprend tout de meme un truc! A croire que mes amis viets soient trop snobs, ou bien eduquer.

    on se réveille a 4h du mat avec un coq qui chante super mal C’est vrai qu’ en plein centre ville, on a beaucoup de chance de se faire reveiller par un coq qui chante mal, a croire que le coq viet ne soit pas tres doue pour le karaoke?

    Ici il faut vendre sa maison et ses terres pour se faire opérer Tout a fait, les assurances, les credits, les donnations ca n’existent pas au Vietnam.

    ici quand il pleut les gens sortent pour se doucher sous les goutieres. Bin il n’y a pas d’eau courante, c’est normal!!!

    ici on se fait courser a la machette si il y a embrouille Avec le nombre d’embrouille que j ai eu, j attend tj de voir un lame de cutter, mais c’est vrai que tous les viets cachent un coupcoup dans leur moto!

    ici tout se loue meme de faux parents pour ton mariage Au prix de la MO, il faudrait aussi louer des mecs pour commenter ce blog, car ca part vraimment en couilles!

    ICI ON A DES TOURISTES A LA TONNE QUI APRES AVOIR PASSER 4 SEMAINES NOUS TOMBENT DES GENERALITES APRES 1, VOIR 2 EXPERIENCES. Tout de meme balaise!

  13. mattvn Says:

    Oula oula, coup de gueule -compréhensible- de KCA… Je conçois que ça t’enerve que des généralités soient faîtes à partir d’une simple et unique expérience. Mais bon, honnêtement tu ne peux pas dire que tu n’as jamais vu un vietnamien cracher quand même… ou alors il faut arrêter d’aller uniquement à l’opera :p …

    Pour la location de MO pour les commentaires, c’est hors de question, ça va me coûter la peau du c*l ! mais tous les commentaires bénévoles sont les bienvenus. Si en plus ils pouvaient être fondés et objectifs, ça n’en serait que mieux.

    J’y repense… Manu avait l’air de penser que « les viets ont tjrs un couteau planque qqe part … » sur ton post « On a failli perdre Manu 2 Hanoi »

  14. kca Says:

    Desole, j avoue que j etais enerve ce jour la, mais bon il faut bien que je defende un peu l honneur de Me KCA et ses frangins… surtout ses frangines!^0^

  15. mattvn Says:

    Pas à être désolé… Honnêtement je n’ai pas senti que l’honneur des vietnamiennes avait été bafoué dans les différents commentaires. Mais je me suis bien marré en lisant le tien ;)

  16. lol Says:

    ici on s’assoit pas sur la selle mais sur le port bagage pour faire du velo

  17. J-P Says:

    -ici, les hommes se laissent pousser les ongles (de 2 à 5cm), de préférence sur le petit doigt et le pouce

  18. matt Says:

    Salut JP

    Les ongles… héritage du mandarinat. Quelle façon élégante de dire qu’on ne peut rien faire de ses dix doigts!
    On en parlait sur HBB:
    http://00844.blogspot.com/2006/04/les-ongles-de-mandarin-facon-real.html

  19. Paul2000 Says:

    http://www.decouverteduvietnam.com/blog/2008/02/ici-on-au-vietnam.html

    Voici ma petite contribution aux ici-on

  20. Mattvn Says:

    Merci Paulo…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :