Archive for novembre 2005

Websites

novembre 9, 2005

Merci à Quang pour sa participation et pour les sites proposés:

Leçons de langue vietnamienne online (audio + écrit + exercices) sur: http://www.quehuong.org.vn/nr050307131435/nr050307111918/…

Télévision vietnamienne online sur:
http://vnntelevision.net/
Nombreuses rubriques de VTV, la télévision vietnamienne: Journal télévisé, Economie, Education, Sport, Musique, Séries télévisées… Possibilité de download lorsque le site n'est pas saturé… Sympa pour ceux qui ne se trouvent pas au Vietnam.

Publicités

Grippe aviaire : Refus de la volaille par les habitants

novembre 8, 2005

thitga.JPG

 De nombreux habitants de Hô Chi Minh-Ville refusent d’acheter de la volaille. Leur prix chute et des supermarchés suspendent la vente des volailles. Des établissements d’abattage prévoient l’arrêt de leurs activités.
« Ma famille ne mange plus de volailles », confie Nguyên Thi Hang, domiciliée dans le 10e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Son mari, ses deux enfants et elle-même, adorent le poulet. Mais, cette femme de famille n’ose plus en acheter depuis quelques mois. « Les plats cuisinés avec du poulet nous manquent beaucoup, mais nous avons peur de la maladie », ajoute Nguyên Thi Hang. Cette peur gagne Hô Chi Minh-Ville.
Les restaurants spécialisés dans les plats de volailles ne sont plus remplis. Le même phénomène se constate dans les marchés ainsi que les boucheries spécialisées. Nguyên Thi Ba, patronne d’une boucherie normalement bien fréquentée du marché de Thi Nghè, du 3e arrondissement, se plaint : « Ces derniers mois, nous vendions des centaines de kilogrammes de poulet chaque jour, le prix était de plus de 40.000 dôngs le kilo. Depuis quelques semaines, seulement 20 kg sont vendus quotidiennement. Le prix a diminué de moitié. Nous devrions changer de marchandises ».
En une seule semaine, la consommation des volailles s’est réduite de 70 % dans les supermarchés Citimart. De nombreux supermarchés ont décidé de suspendre les arrivages de volailles dans leurs entrepôts. Parmi ces derniers, figurent notamment les chaînes Citimart, Saigon Coop, Maximark.
Deux supermarchés du réseau Metro ont suspendu depuis le 2 novembre les arrivages de volailles dans leurs dépôts.
Ainsi, Metro ne vend plus de volailles à partir du 3 novembre. « Cette suspension est d’une durée illimitée », indique Nguyên Dinh Thành, chef du rayon des volailles de Metro. « Nos décisions à venir dépendront de l’évolution du marché ainsi que de la décision du Comité populaire de la ville relative aux limites de l’élevage, du commerce et de l’abattage des volailles », ajoute-t-il.
La chute de la consommation des volailles dans les supermarchés est une mauvaise nouvelle pour les établissements d’abattage. La compagnie Phu An Sinh, fournisseur de volailles pour le supermarché Metro, se trouve face à des difficultés car la moitié des volailles abattues dans son établissement est destinée aux deux supermarchés Metro.

Des centres d’abattage arrêteront leurs activités.
Compte tenu de la situation, plusieurs centres d’abattage prévoient l’arrêt de leurs activités. Le président du Comité populaire de la ville, Lê Thanh Hai, propose trois mesures. La première, les établissements doivent organiser l’élevage et le commerce des volailles selon un circuit fermé, assurant ainsi le respect des critères d’hygiène et de sécurité alimentaire. La seconde, ces mêmes établissements peuvent également organiser l’élevage des volailles dans les provinces à proximité de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec tant ces dernières que le Service de l’agriculture et du développement. Enfin, la troisième mesure concerne la délocalisation des usines d’abattage en provinces. Pour cette dernière mesure, la ville participerait aux frais de délocalisation.

D’autres mesures sont envisagées par certaines compagnies. Phu An Sinh négocie avec la Compagnie d’assurance Bao Minh afin d’augmenter l’indemnité d’assurance, de 100 millions de dôngs à 200 millions de dôngs, au cas où un consommateur serait atteint du virus suite à l’utilisation de volailles ou d’œufs fournis par cette compagnie. Une autre concurrente de Phu An Sinh, la compagnie Huynh Gia Huynh Dê a investi un million de dollars dans l’installation d’une usine d’élevage et d’abattage en circuit fermé, outre le transport des volailles. Huynh Gia Huynh Dê attend l’autorisation administrative pour débuter l’activité de son entreprise.

Concours national de conduite à moto à Hanoi (CVN)

novembre 7, 2005

an-toan.JPG

Cent-sept syndicalistes ont participé au concours national de conduite à moto en sécurité, tenu les 4 et 5 novembre à Hanoi.
Respecter le Code de la route, porter le casque et conduire prudemment, telles ont été les clés de la réussite de Vu Duy Hung, lauréat du concours national de sécurité routière.
Cent-sept candidats ont participé à ce concours organisé par la Confédération des syndicats du Vietnam, le Comité national de la sécurité routière et la compagnie Honda-Vietnam. Issus de 24 équipes représentantes de fédérations syndicales du Nord, de Lang Son à Ninh Binh, les participants ont passé trois épreuves. Premièrement, la théorie, ils étaient soumis à un test contenant 30 questions concernant le Code de la route, et surtout les solutions pour une conduite sécurisée comme par exemple l’utilisation des freins quand la route est glissante sous la pluie. Deuxièmement, la pratique, les motocyclistes devaient conduire selon un tracé en zigzag, un autre en forme de 8 puis un chemin en relief. Troisième épreuve, le conducteur face à un simulateur de conduite est placé devant différentes situations qu’il peut rencontrer sur la route.


an-toan-gt.jpgPlus de 90 % des véhicules circulant au Vietnam sont des motos. Celles-ci resteront le principal moyen de transport du pays dans les temps à venir. Dans le même temps, 70 % des accidents routiers sont causés par des motocyclistes. Les deux principales causes de ces accidents sont l’ignorance des conditions d’utilisation des équipements destinés à la sécurité et le non-respect du Code de la route.
« Le concours national de sécurité routière à moto constitue un message à tous les conducteurs, pour améliorer leurs connaissances et consciences des règles de circulation », indique Dào Dinh Binh, ministre des Transports et de la Communication, président du Comité national de sécurité routière.
Deux premiers prix ont été attribués aux équipes de Quang Ninh et de Lang Son. Pour les prix individuels, Vu Duy Hung (Quang Ninh) et Hua Duc Viêt (Lang Son) ont remporté chacun un premier prix, doté d’une moto Honda.

source: Cao Hoàng Hoa – Nguyên Thi Hà Minh/CVN – (07/11/05)